logo-impression
  • Posté le 18 février 2019 / 72 visites

Propos liminaires de la CGT douanes au comité technique IDF

A l’ouverture du comité technique de l’Ile de France, la CGT a lu la déclaration liminaire ci-jointe

Monsieur le président du comité technique d’île de France,

A l’occasion de ce CT, nous évoquerons de nombreux sujets et si chacun a son importance, certains focalisent bien évidemment notre attention. Ainsi, les renforts annoncés pour l’île de France en surveillance dans le cadre du Brexit amènent selon nous un certain nombre de questions. Tout d’abord quant à l’estimation qui a été faite (10 emplois pour la BSITM, 5 pour la BSI de Marne la Vallée et 2 à la BSI SUD) il paraît difficile de se positionner. En effet si dans les documents de travail nous avons les principes de fonctionnement de ces unités, nous souhaiterions connaître les travaux sur la charge de travail qui ont abouti à ce chiffre. Nos craintes d’un sous calibrage nous paraissent fondés au regard des expériences récentes du CSRH, du SARC, dont l’abondement s’est révélé nécessaire … Plus proche encore, la future création du bureau de Dunkerque Ferry (ouverture jour et nuit) estimé à 25 ETPT. Une simple étude de faisabilité d’un de nos militants par rapport au exigences des côtes de service a montré qu’au bout de quatre mois le système explosait et cela, sans tenir compte d’éventuels CA ou de temps partiels.

Pour ce qui concerne le PAE, on constate l’inexorable baisse des effectifs de Paris-Est (-9), de Paris (-5) et de Paris-Ouest (-6) en opérations commerciales. On ne peut que se poser la question de leur avenir. Ces services en ont-ils encore un ? Y-a-t-il eu une étude d’impact quant aux conséquences du Brexit sur le dédouanement en Ile de France. Si oui, en toute transparence, pouvez-vous nous la donner ? Il nous paraît, assez improbable en effet que le seul le service des grands comptes soit impacté. Vous annoncez 78 agents affectés en Île de France en 2018, mais il ne s’agissait là que de combler les vacances d’une interrégion en mal d’attractivité…

Concernant le point sur les perspectives immobilières 2019 nous n’avons pas de document de travail (hormis pour le CISD). Même si au travers des autres documents on peut dors et déjà se faire une idée du chamboulement à prévoir il aurait été utile de nous communiquer des documents sur le déménagement au Vytalys de la BSI SUD, sur le déménagement du bureau de Marne la Vallée à la DR de paris-Est, sur la prise de bail au Vytalis tout comme sur l’avenir des unités Scanner Mobiles qui fait d’ailleurs l’objet d’une de nos questions diverses. Votre note du 26 décembre 2018, par exemple, eut été un complément d’informations précieux pour les représentants du personnel que nous sommes.

Les représentants CGT au CT d’Île de France

Pdf à télécharger

Réagir

L'espace de réaction aux articles est réservé aux adhérents de la CGT douanes.