logo-impression
  • Posté le 6 janvier 2021 / 85 visites

Point BREXIT dans les Hauts de France

Vous trouverez ci-joint et ci-dessous le compte-rendu de la CGT douanes suite à la réunion de ce jour faisant un point sur le BREXIT.

Le point d’information Brexit de ce 6 janvier a débuté sur une présentation du Trafic et des flux.
Notre analyse est que la situation sanitaire actuelle a rendu le passage au Brexit plus aisé qu’il n’y paraissait initialement. Il faudra toutefois rester attentif à l’évolution du contexte qui rendra le trafic et les flux plus importants dans une quinzaine de jours. Pour l’heure, la plus grande partie de ces flux se concentre sur le site de Calais Tunnel puis Calais Ferry.

Suite au stockage important de marchandises en prévision du Brexit, de nombreux poids lourds à l’import circulent vides. La conjoncture de ces deux éléments (crise sanitaires et camions vides) a permis à la douane de tester en douceur la Frontière Intelligente.

L’attention doit être portée sur la qualité de l’appairage notamment pour les marchandises SPS (sanitaires –phytosanitaires) et les camions vides. Certains points de dysfonctionnement se sont révélés :

  • le respect du circuit orange par les chauffeurs poids lourds n’est pas entièrement satisfaisant.Il convient d’améliorer l’information des chauffeurs lors de la traversée.
  • de nombreux vans traversent le détroit sur un circuit tourisme ayant pourtant des marchandises commerciales. Les taux de respect des formalités douanières demeurent trop bas.
  • le système de Transit anglais (NCTS) n’est pas encore pleinement opérationnel ; des réunions sont prévues pour faciliter leur adaptation aux nouveaux enjeux. A titre d’exemple, les opérateurs ont dû détourner les flux produits de la mer sur Dunkerque, ne trouvant pas le bon bureau de transit sur le système d’exploitation.

Unanimement, les OS ont soulevé le manque de formations pratiques des agents sur les applicatifs et les procédures (DELTA T et SI BREXIT compris). Des actions sont d’ores et déjà entreprises par la DI afin de pallier à ce besoin.
Si nécessaire, l’équipe-projet pourrait revenir afin d’aider les collègues op/co.

La CGT a demandé à l’administration de réfléchir à la hiérarchisation des missions pour les unités de la surveillance qui travaillent en lien avec les missions Brexit. L’administration attend de voir l’évolution des flux et des voyageurs.

IDS : suite à notre intervention, la note du 31/12/2020 qui prévoyait un aménagement des horaires est suspendue en raison de la non nécessité de couvrir des plages horaires étendues.Les OS ont une nouvelle fois réclamé davantage d’effectifs pour ce service.

Lille Ferro / Lille Gares BSI : le trafic Eurostar demeure réduit et va continuer à décroître. De 15 Eurostar Paris – Londres par jour, la perspective à court terme est de 2 trains par jour et un seul arrêt à Lille pour Londres. Cette situation rend les contrôles en embarqués difficile.

Fret routier Tunnel : l’arrivée de 13 agents est prévue mi-janvier. En ce qui concerne les aménagements immobiliers nécessaires au Brexit, la CGT a rappelé à l’administration son engagement à associer les agents et les OS à la réflexion des travaux. Une réunion entre la douane et Eurotunnel est prévue ce 6 janvier. Un compte-rendu de cette réunion sera rapidement communiqué aux OS.

Suite aux interrogations des Organisations Syndicales, le Directeur Interrégional nous a assuré que la participation des agents de la surveillance pour orienter les camions en circuit orange est temporaire en attendant l’assimilation des processus par les chauffeurs routiers.

Effectifs : un point sera fait le 22 janvier une fois que les paris spé seront arrivés. Il est également probable que l’on puisse compter sur un renfort d’agents de la surveillance en provenance de la DIPA.

BSECT : plusieurs aménagements sont nécessaires aux BVE :

  • gestion des lumières
  • plexiglass
  • stores occultants
  • ménage

Le BVE pourra être fermé le temps de la pause repas.

Nous avons alerté le Directeur Régional sur le besoin de ménage à Cheriton.
Suites aux préconisations du Médecin de Prévention, le port du masque chirurgical est obligatoire à Cheriton. L’administration met à disposition des agents des masques à élastiques.

Pdf à télécharger

Réagir

L'espace de réaction aux articles est réservé aux adhérents de la CGT douanes.