logo-impression
  • Posté le 18 décembre 2018 / 69 visites

DNSCE : Comité technique local du 11 décembre

Le quorum était réuni à l’ouverture de la séance (4 membres sur 6 ayant voix délibérative : 1 USD-FO, 2 Solidaires, 1 CGT)

Ce CTSD a débuté avec la lecture de notre déclaration préalable regrettant l’ordre du jour peu consistant de cette réunion qui se tient dans son format ancien alors que l’instance vient d’être renouvelée. Nous ne nous accommodons pas d’une démarche BEAT qui n’est qu’un placebo de l’évaluation des RPS qui est une obligation pour toutes les administrations depuis l’accord fonction publique de 2013. Comment parler de bien-être au travail alors que de grandes inquiétudes pèsent sur le devenir de la DNSCE, que les OS ne savent rien du rapport de l’inspection des services ? Enfin, le bien-être au travail, dépend aussi du sentiment d’être respecté dans sa vie personnelle. A cet égard, l’obligation de récupérer les heures que les parents ont consacrées à la rentrée de leurs enfant a été particulièrement mal ressentie.

Déclaration préalable

Réagir

L'espace de réaction aux articles est réservé aux adhérents de la CGT douanes.