logo-impression
  • Posté le 9 juin 2018 / 143 visites

GT "FRONTEX" - Liminaire et compte-rendu

Déclaration liminaire

Troisième GT FRONTEX, nous avons envie de dire…, tout ça pour ça !
Rien, rien de rien, aucune prise en compte, aucun retour des demandes des précédents GT FRONTEX concernant les formations, la gestion, le régime de travail, le régime indemnitaire...
Vous faites preuve d’un amateurisme consternant dans la préparation de ces GT mais vous n’en mesurez ni les conséquences ni les responsabilités. Vous étalez des décrets, des règlements EU, sans même pouvoir argumenter ou nous expliquer quelles sont les conséquences dans nos missions et donc le déploiement d’agent des Douanes dans le cadre de FRONTEX. Pire, ces décrets ne font aucune référence aux missions à l’étranger. Vous êtes dans une logique que nous dénonçons depuis plus de 15 ans qui consiste à être, selon vous, en conformité au regard de la loi avec le dialogue social en cochant des cases par la convocation de GT, CT, etc... (lire la suite)


Decl. liminaire



Compte-rendu

La CGT a lu une longue déclaration liminaire dénonçant en partie ce cycle de « dialogue » sur une mission qui surfe sur l’augmentation des flux migratoires dans un monde bouleversé.

La DG revient sur le déploiement de la vedette de Nice cumulé avec l’arrêt du DF P3 qui a entraîné une surveillance insuffisante de la zone Est et Corse. Pour la DG la douane n’est pas la seule administration de l’action de l’État en mer pour la surveillance des côtes Françaises. Le Préfet Maritime veille à la coordination de tous les moyens maritimes afin d’assurer une surveillance espace temps efficace et cohérente.

Toutes les organisations syndicales rappellent à l’administration que les pouvoirs des douanes en matière de visite de navires ne peuvent être appliqués par les autres administrations et que cela pose un véritable problème en matière de visites des navires lorsque les moyens des douanes sont absents ou insuffisants.

L’administration précise que l’agence FRONTEX va subir d’ importantes évolutions, et qu’à l’horizon 2020 il y aura 1000 agents à Varsovie. La douane a désormais un agent en poste à Varsovie.

À la demande de la CGT, l’administration se dit ouverte à des réunions pour discuter de la gouvernance de l’agence. Aujourd’hui il y a des réunions inter-ministérielles au sujet de l’engagement et de la place de la France dans les déploiements et la coopération avec l’agence FRONTEX.


Compte-rendu

Réagir

L'espace de réaction aux articles est réservé aux adhérents de la CGT douanes.