logo-impression
  • Posté le 23 décembre 2018 / 151 visites

Conseil d’administration EPA MASSE - liminaire et compte-rendu - 17 décembre 2018

Vous trouverez ci-dessous la déclaration liminaire du SNAD CGT au conseil d’administration qui s’est déroulé le 17 décembre 2018, ainsi que le compte-rendu...


Monsieur le Président,

Depuis 5 semaines maintenant un mouvement social sans précédent et d’un nouveau genre traverse notre pays. Que l’on soit d’accord ou non avec lui aussi bien sur le fond que sur la forme, il exprime une cassure, entre celles et ceux qui décident placés au plus haut de l’édifice et les gens d’en bas qui subissent et à qui on répète sans cesse qu’il n’y a pas d’autre alternative. Hausse continue des taxes ou des prix du quotidien mais surtout stagnation des salaires, alors que les dividendes versées aux actionnaires continuent de grimper, ces faits constituent le refrain quotidien de notre pays depuis plusieurs années. La fonction publique n’est pas en reste non plus, puisque notre Ministre a encore annoncé récemment le gel du point d’indice dans la fonction publique pour l’année 2019. Joli cadeau avant les fêtes de fin d’année… Qu’il se rassure, ça couve autant dans le cerveau des fonctionnaires que dans celui des gilets jaunes.

Rassurons nous, le président de cet établissement du logement social douanier n’est pas en reste non plus en terme de cadeaux de fin d’année, puisqu’à l’ordre du jour de ce conseil d’administration de fin d’année, nous étudions le budget 2019 de l’EPA Masse. Et qu’elle n’est pas notre surprise de voir, dans les documents de travail de ce CA, la proposition d’augmenter une nouvelle fois les redevances d’occupation de 3 % pour l’année 2019.

Outre le fait que cette proposition est qualifiée d’indécente par le SNAD-CGT, elle fait fi de la situation actuelle de nombre de nos collègues ou des veuves, veufs et retraité(e)s des Douanes locataires dans nos cités. C’est ignorer volontairement que pour certains ce beau cadeau de fin d’année viendra s’ajouter au trop fameux dispositif de récupération sur travaux. Dispositif, on ne peut plus opaque puisqu’il repose sur une liste indicative et non limitative de travaux. D’ailleurs nous nous posons la question sur la légalité de ce dispositif de récupération basé sur une liste qui peut varier au fil de l’eau selon le bon vouloir d’on ne sait qui d’ailleurs…

Comme le locataire précaire de l’Elysée, vous semblez avoir du mal à appréhender que la pilule soit de plus en plus dure à avaler pour les collègues locataires des logements douaniers qui, d’un coté voient leur point d’indice gelé, et en même temps redoutent que cette nouvelle hausse de loyer et un dispositif de récupération loin de faire l’unanimité saignent un peu plus leur budget. Est-ce un juste retour des choses pour nos collègues qui travaillent de jour comme de nuit sur l’ensemble des territoires, avec des difficultés grandissantes chaque jour dans un contexte de dangerosité accru, et ce, quelle que soit la branche d’activité ?

Vous allez nous répondre technique, rapport de la Cour des comptes, équilibre budgétaire etc... nous vous répondons humain et quotidien… Comprendrez vous un jour, Monsieur le Président, qu’une majorité de nos collègues sont aussi au bord de la rupture et que l’ensemble de vos mesures sont difficilement soutenables dans le temps ? Quelle image vous envoyez aux plus fragiles d’entre nous que sont nos retraité(e)s, veuves et veufs ?
Depuis trois ans, nous vous demandons de ne plus augmenter les loyers et d’appliquer à l’EPA Masse ce que vient de faire le Président de la République pour une minorité de Français en grande difficulté sociale et économique... une pause dans les augmentations afin de redonner du pouvoir de vivre et de se loger convenablement.

Continuons dans l’humain d’ailleurs… Dans les effectifs même…

En effet, depuis des années, le SNAD-CGT dénonce sans relâche le resserrement du réseau ordonnateur avec, à la clef, une disparition d’emplois pour l’EPA Masse et une surcharge de travail pour ceux qui restent.
Nous en sommes réduits aujourd’hui à repousser des CA parce que le service central n’est pas « prêt » et tant pis si au passage, les réunions comme celle d’aujourd’hui sont programmées un lundi matin, les représentants syndicaux qui viennent de Province n’ont qu’à se débrouiller en choisissant soit d’amputer leur repos dominical et en famille, soit de prendre leur train ou leur voiture au beau milieu de la nuit.
En région les services territoriaux croulent sous le travail, en témoigne d’ailleurs le turn over qu’il y a sur ces postes. Le turn over, tiens peut-être un indicateur à prendre en compte pour la qualité de vie au travail ?

Il est grand temps d’apporter une attention particulière aux effectifs de la Masse des Douanes, dont vous êtes le Président.
Il est grand temps d’agir, Monsieur le Président, et pas seulement entendre sans véritablement écouter les légitimes demandes de nos collègues et ayant droit locataires des cités douanières.

Les élus du SNAD-CGT
Mathilde Morival
Jacky Karpouzopoulos
Stéphane Avit

Liminaire



Compte-rendu

Ce conseil d’administration s’est ouvert par la lecture des déclarations liminaires des organisations syndicales. Au grand étonnement de l’administration et des organisations syndicales, la CFDT/CFTC a indiqué qu’elle ne siégerait pas à ce CA n’ayant pas eu de réponses précises de la part du service central sur des questions qu’elle avait posées depuis un certain temps. La CFDT/CFTC a donc pratiqué la politique de la chaise vide, politique qu’elle a si souvent critiqué à notre égard par le passé.

Pour toute réponse à notre déclaration liminaire, le Président de l’EPA a indiqué que c’est n’était pas la Cour des Comptes qui l’inquiétait mais c’est l’équilibre financier de l’établissement EPA Masse. Il a illustré ses propos en craignant ne pas avoir assez d’argent pour la politique à mener au sein de l’EPA et craindre aussi de « l’image corporatiste » envoyé au monde extérieur de l’établissement. (Lire la suite...)

Compte-rendu

Réagir

L'espace de réaction aux articles est réservé aux adhérents de la CGT douanes.